Tuesday, January 20, 2009

Información es poder* / L'information c'est le pouvoir*




Photos: Claudio Fuentes Madan

Notre dernière réunion bloggeurs à été mené par Eugenio Leal du blog le Mason. Dans sa présentation il a parlé du journalisme civil, de la liberté d’expression et de l’auto-censure, le tout du point de vue de l’éthique personnelle qu’un bloggeur peut ou ne peut pas adopté. C’est un sujet où c’est difficile d’obtenir un consensus et pour cette raison, peut-être, ce fut une de nos réunions les plus mouvementées. Ce que j’aime parce que ça démontre que nous ne pensons pas tous de la même manière et ce qui est génial est que nous sommes tous TRES différents.

J’ai transcrit ici quelques un des paragraphes, que je j’ai trouvée les plus intéressant, qui étaient inclus dans sa présentation :
*« Avec l’internet nous apprenons, plus que la technologie, que de nouveaux styles de communications humaines sont en train de naitre avec l’ère de l’informatique : les communautés virtuelles. Ces communautés sont fondées sur l’échange d’informations et de savoir entre des gens qui peuvent habiter dans des pays différents et qui ne se rencontreront jamais face-à-face…

Le Code d’Étique du Bloggeur :
1-Assumez la responsabilité non seulement pour vos propres mots mais aussi les commentaires que vous permettez sur ton blog.
2-Soyez clair sur votre tolérance des commentaires abusifs.
3-Pensez à éliminer les commentaires anonymes.
4-Ignorez les trolls. **
5-Continuez les conversations plus loin que l’internet, parlez directement ou trouvez un intermédiaire qui peut faire les arrangements.
6-Si vous connaissez quelqu’un qui agi mal, dites-lui.
7-Dites rien que vous ne diriez pas en personne. »

Ce code a provoqué assez de controverse à travers la salle, j’ai des doutes en vers plusieurs de ses points (ce qui est normal pour moi), je crois que parler d’éthique bloggeur est trop complexe. Il y a plusieurs blogs et pour empirer les choses nous n’écrivons pas sous des circonstances normale, par exemple : non seulement dois-je accepter des commentaires anonymes, j’encourage les gens qui commente à se protéger à l’aide d’un pseudonyme ou de l’anonymat. En même temps je crois que c’est important que nous essayons de trouver un consensus entre nous tous, même si ce n’est peut-être pas infaillible.

Pour conclure je vous laisse avec les mêmes mots qu’Eugenio a utilisés pour la clôture de notre réunion, une merveilleuse interprétation des mots de Jérémie :

« Car, comme Jérémie, ce que nous essayons de faire est : de changer et de démanteler, de ruiner et de démolir, de bâtir et de grandir.

Changer et démanteler tout ce qui sépare les Cubains.

Ruiner et démolir les murs psychologiques de l’abandon.

Bâtir et grandir notre nation, finalement, avec tous pour le bénéfice de tous. »



Note du traducteur :
*les mots d’Eugenio
**trolls : Sur Internet, un Troll est une personne qui aborde un sujet à controverse provoquant de vives réactions et des discussions à n'en plus finir. Le troll relance souvent les mêmes sujets qui provoquent systématiquement les mêmes réactions.

1 comment:

David Chapet said...

Note au traducteur:

Depuis quand un Troll est un employé du PCC ??
Pour ne pas mettre cette note sur le compte de la désinformation, je vais la prendre comme un note d'humour... Mais pour vos lecteurs qui prennent vos traductions et vos notes au pied de la lettre, voici ce qu'est un troll:

"Sur Internet, un Troll est une personne qui, sur un forum, aborde un sujet à controverse provoquant de vives réactions et des discussions à n'en plus finir. Le troll relance souvent les mêmes sujets qui provoquent systématiquement les mêmes réactions.

Le troll peut-être conscient ou non de troller.

* Le troll conscient de troller est un individu vil auquel il convient de ne pas répondre ou - mieux - de plonker*.
* Le troll inconscient de ses actes de trollerie est généralement un débutant qui ne connaît les us et coutumes des forums et qui n'a pas même pris la peine de faire un minimum de recherche pour trouver la réponse, ne serait-ce que sur Google. Il convient de renvoyer gentiment - mais fermement - le troll aux moteurs de recherche, aux FAQ et autres chartes adéquates.

Par extension, on qualifie également de "troll" une discussion qui s'éternise, même sans la présence de trolls avérés.

Vous entendrez parfois la phrase « Do not feed the troll », ce qui veut dire « Ne nourrissez pas le troll », sous-entendu: ne lui faites pas plaisir en alimentant la discussion. Ne répondez rien, ignorez la totalité de cette discussion." (source: http://sebsauvage.net/comprendre/troll/index.html)